L’entreprise Le Vertendre en Estrie offre l’expérience de séjourner dans un chalet isolé, mais complètement débranché du réseau d’électricité sans compromettre le confort.
L’énergie pour alimenter l’éclairage et le frigo du chalet, par exemple, provient des panneaux solaires. Pour faire fonctionner la machine à maïs soufflé, il faudra, toutefois, pédaler sur un vélo stationnaire! « Le vélo, c’est plus ludique qu’autre chose. Je pense que c’est surtout une vitrine qui montre comment on peut intégrer des pratiques plus énergétiques dans notre quotidien », indique le cofondateur de LaFabrique, Julien Lamarche.
L’utilisation de l’espace du chalet est maximale. Un lit est installé au plafond le jour et, le soir venu, il est descendu au sol grâce à un système de poulie. « Chaque pied carré, même le lit que vous avez au-dessus de la tête, est utilisé. C’est un exemple pour montrer qu’on est capable d’utiliser un espace le soir et le récupérer pendant le jour! C’est intéressant », indique Antoni Daigle du Conseil régional de l’Environnement de l’Estrie.
Le positionnement du chalet, la fenestration abondante du côté sud, l’utilisation de matériaux récupérateurs de chaleur et le choix des électroménagers sont d’autant d’outils utilisés pour rendre ce chalet complètement indépendant d’une consommation électrique.
Radio-Canada – Première
Geneviève Proulx
Pour voir le reportage.